Blog sur le Portugal

Voyages, actualites, histoire, culture, faits divers, images du Portugal, photos, regards sur le monde portugais, à decouvrir ou à redecouvrir.

vendredi 15 décembre 2017

La Cantata a Lisbonne



J'ai eu envie de vous demander si vous connaissez la CANTATA ?!
Cantata a été conçue à l'origine pour le Ballet Gulbenkian de Lisbonne en 2001. C'est une pièce de danse contemporaine crée par Mauro Bigonzetti.
Dans les jardins de la fondation Gulbenkian
Mauro Bigonzetti, né en 1960 à Rome, est un danseur et chorégraphe italien.
Je lis que, en 2001, une composition de ballet contemporain a été commandée au fameux chorégraphe par la directrice du ballet Gulbenkian de Lisbonne.
La chorégraphie des danseuses Andreia Pinho et Paulina Santos de la CNB (Companhia Nacional de Bailado), la compagnie nationale de ballet, est surprenante !


pubié parCNBportugal  Ajoutée le 25 juin 2008
Choreography by Mauro Bigonzetti World premiere, ballet Gulbenkian 2001 CNB, Theatre Camões, April 2008 Dancers Andreia Pinho and Paulina Santos

Je lis aussi que Mauro Bigozetti avait été inspiré  par l'ambiance du vieux Lisbonne (le quartier d'Alfama) qui lui rappelait les rues de Naples. De ce fait, les chants traditionnels et populaires napolitains ont été répertoriés dans l'oeuvre.
Rues typiques du vieux Lisbonne (Alfama)

Ici les danseurs du corps de ballet de la Gulbenkian de Lisbonne. 


CANTATA criação de Mauro Bigonzetti para o BALLET GULBENKIAN
Ballet Gulbenkian coreografia Mauro Bigonzetti figurinos Helena Medeiros bailarinos Barbara Griggi, , Laura Marin, Mayra Becker, Sandra Rosado, Sofia Inácio, Teresa Alves da Silva, Bernardo Gama, Carlos Prado, Hillel Kogan, Leonardo Centi, Rui Pinto
Malgré que, par décision de la Fondation Gulbenkian, cette compagnie de ballet a été dissoute en 2005, la composition a également été inscrite au répertoire d'autres compagnies de ballet au Portugal, comme le ballet du CNB de la première vidéo, et à l'étranger, avec les caractéristiques de son style bien particulier ICI.

Je lis que "Cantata est une pièce débordante de vie, de joie, d’énergie et de couleurs, sur des chants traditionnels du sud de l’Italie". "La chorégraphie illustrée par 10 couples dansant au rythme des tambourins et des castagnettes, décrit les jeux de la séduction, les affres de la passion, les conflits amoureux ,la jalousie…"

vendredi 8 décembre 2017

Vila Viçosa et le 8 decembre


Je m'éloigne de l'océan! Je vous invite aujourd'hui à une visite à Vila Viçosa, tout en essayant de m'orienter par la date du 8 décembre!

images du net
Le plus vaste monument de cette ville de l'Alentejo, est sans doute le Palais royal qu'on nomme aussi Palais Ducal de Vila Viçosa.
C'est plus précisément l'ancienne demeure de la maison de Bragance (Casa de Bragança).

Au XVe siècle, une des plus importantes familles de la noblesse du Portugal vivait à Vila Viçosa; c'était la maison de Bragance

 
publié par Motion Pictures

Les ducs de Bragance ont beaucoup contribué au développement économique et artistique de leur ville.
En 1502 D. Jaime, le 4ème duc de Bragance fit construire le Palais Ducal, destiné à devenir la résidence familiale.
Dans les siècles suivants, le monument allait encore bénéficier de travaux d'agrandissements qui lui ont donné les dimensions actuelles. 


Le palais possède une façade imposante de 110 mètres, au style d'inspiration classique, totalement recouverte de marbre. Au centre de la grande place, se dresse la statue équestre en bronze du roi Jean IV (D. João IV)

L'intérieur du palais est décoré d'oeuvres d'art, de riche mobilier, et de décorations fastueuses. C'est une représentation qui témoigne de la vie intellectuelle des membres de la famille de Bragance.
De beaux jardins ont été intégrés dans ce site de l'histoire du Portugal.

Revenons maintenant à l'histoire de Jean IV (D. João IV), qui règna sur le Portugal, de 1640 à 1656. 

Tout en rappelant que, de 1580 à 1640, le Portugal a vécu l'union avec l'Espagne (Union Ibérique) qui a conduit à un mécontentement général de la population, et à une grande crise de l'économie.



L’Empire portugais s'est vu attaqué de toutes parts par les ennemis de l'Espagne. Les navires portugais sont enrolés dans l'invencible armada et détruits dans la bataille avec la flotte anglaise. Les exigences financières de Madrid se font de plus en plus pressantes...


Une insurrection des nobles de Lisbonne contre Philipe IV d'Espagne, après 60 d'union, met Jean le 8ème duc de Bragance sur le trône du Portugal qui reprend son indépendance, qui ne sera pas facilement acceptée par le puissant voisin.

image de Wikipedia: le duc de Bragance est acclamé roi du Portugal à Lisbonne le 1er décembre 1640. 


La bataille de la Restauration va être dure et longue (1640-1668); Jean IV mettra le plus possible de chances de son côté pour se défendre des armées espagnoles. Il s'appuie sur la vieille alliance avec l'Angleterre, il organize le mariage de sa fille Catarina avec le roi d'Angleterre, et construit ou renforce un grand nombre de murailles et fortifications le long de la frontière...

Pour gagner les batailles, Jean IV fait aussi appel à la miséricorde divine! En 1646, le nouveau roi place le Portugal sous la protection de l'Immaculée Conception.
Pour ce faire, Jean IV dépose la couronne royale sur la tête de Notre-Dame de la Conception dont l'église est à Vila Viçosa. En même temps il declare Notre-Dame de la Conception patronne du Portugal et de tous ses territoires d'outre-mer.


image du net

Depuis cette date, plus aucun roi portugais n'a p
orté la couronne royale car elle avait été offerte à la sainte Vierge!
Le 8 décembre qui marque la fête de l'Immaculée Conception est un jour férié au Portugal.

Copié de Wikipédia:
..En 1646, le roi Jean IV dépose la couronne du Portugal sur la tête de Notre-Dame de la Conception  (Nossa Senhora da Conceição) dans l'église de Vila Viçosa où se trouve le palais familial. La Vierge Marie est proclamée Reine et patronne du Portugal. Par ce geste, il place la Vierge Marie comme protectrice du royaume portugais. Après cette date, plus aucun souverain portugais ne portera la couronne sur sa tête...
Jean IV fut un grand roi .... et son règne assista aux premières victoires des armes portugaises contre les castillanes, considérées invincibles jusque-là, et réussit l'expulsion des Hollandais du Nord du Brésil, de l'Angola, et de Sao Tomé-et-Principe. Il lutta aussi en Inde, signa la paix en Europe avec la Hollande, et établit l'alliance avec la France contre la Castille, tant que dura le consulat de Cromwell en Angleterre, et jusqu'à la paix des Pyrénées, moment où Mazarin abandonna son allié portugais, qui se tourna vers l'alliance anglaise, avec le mariage de la princesse Catherine...

Dans cette émission de Visite Guidée, on peut apercevoir quelques salles du palais ducal de Vila Viçosa:



samedi 2 décembre 2017

Les toits de Tavira




En vous souhaitant un bon début de mois de décembre, je vous invite à me suivre dans les rues de Tavira. Je partais accompagnée de mon appareil photo, parcourant les rues dominées par les façades blanches. Je partage avec vous quelques uns de mes clichés.


Tavira est traversée par le fleuve Gilão. Et tel un livre d'histoire, la ville garde les mémoires des temps lointains, depuis que les Phéniciens en firent un de leur premiers établissements. Puis les Grecs, et les Celtes, auront fondé ses premières constructions, faisant des berges du fleuve une escale pour leurs excursions commerciales en bordure de la Méditerranée.
http://fortalezas.org/impressao1.php?ct=fortaleza&id_fortaleza=1353&muda_idioma=PT


De l'époque romaine, restent d'autres vestiges qui racontent des histoires de succès des anciennes communautés, tel le vieux pont qui, au centre-ville, enjambe le Gilão. Les produits de la pêche et les conserves étaient prisés par les romains.

Le port de Tavira continuera à être considéré, à l'époque de l'occupation des Maures, comme le plus important port maritime de l'Algarve. Voici le vieux pont à marée basse.
De l'époque des Maures datent les murailles défensives qui entouraient la ville, et dont il ne reste que quelques parties du château et des jardins.


Remonter le temps, et les rues pavées de Tavira est un enchantement. De nombreux monuments et édifices historiques s'observent à chaque coin de rue. Des places et des jardins agrémentent les pentes pavées.
Le chevalier Dom Paio Peres Correia reconquit la ville aux Maures en 1242 et Tavira se recouvre de jolies églises et de couvents pendant l'ère chrétienne. 


Le chevalier Dom Paio Peres Correia reconquit la ville aux Maures en 1242 et Tavira se recouvre de jolies églises et de couvents pendant l'ère chrétienne. 

L'importance de son port, abrité par l'embouchure du fleuve Gilão, sert de soutien au commerce florissant qui se faisait avec les peuples de la Méditerranée et d'Afrique du nord, et aussi avec les pays du nord de l'Europe. 

De belles demeures édifiées durant les périodes prospères de ce centre de commerce et de pêche, s'éparpillent le long du fleuve et dans la ville, et mélangent l'architecture traditionnelle portugaise à la typicité des toits à quatre pans, caractéristiques de la région.

D'autres études leur donnent une origine orientale, cela étant probable vu que les échanges commerciaux de Tavira se faisaient aussi avec les colonies portugaises d'Asie.

À l'embouchure du fleuve Gilão  s'étalent les bassins des marais salants. La production de sel a été, elle aussi, une importante activité économique et commerciale de la ville de Tavira.

Pour terminer, voici une jolie vidéo que je vous invite à regarder, et à admirer les toits de Tavira. 
Merci pour le partage et la publication :)



Publié par Torbjørn Anderson